Abdouramane n’est pas d’accord sur le cas Eto’o

Le football Camerounais est plongé dans une crise institutionnelle. Entre le retrait des pouvoirs de l’exécutif en place à la Fecafoot par le Tas, et le maintient par la FIFA de ces pouvoirs, c’est un flou total que l’on observe dans le football camerounais. Auteur des differentes plaintes au niveau du tribunal arbitral du sport, le President d’étoile filante de Garoua a passé en revu cette actualité sur Afrik-Inform. Ainsi, pour Abdouramane taxé Samuel Eto’o pour responsable directe n’est pas Juste car celui-ci n’a pas un acte formel au sein de la Fecafoot.

« Ce que Samuel Eto’o fait n’est pas formel »

En effet après la mise en place du deuxième comité de Normalisation de la Fecafoot, il etait question de reussir à ecrire des textes claires au niveau de la Fecafoot. Maître Happi, proche de Samuel Eto’o avait cette lourde tâche. Cependant à la suite de ce comité de Normalisation, Seidou Mbombo Njoya a été elu, lui aussi considéré comme une personne soutenu par le grand 9. Du coup après l’annulation de cette élection par le TAS, l’ex-capitaine des lions indomptables se retrouve donc au milieu de l’affaire. Plusieurs hauts placés du monde du monde du football camerounais le voient comme le responsable de cette crise institutionnelle, il y aurait même des positions froides entre le Minsep et l’ex-attaquant et buteur du Fc Barcelone. Mais pour Abdouramane bien qu’il les aurait soutenu, Samuel Eto’o n’est pas à incriminer directement:

« Tout le monde sait que c’est Samuel qui a été à la base de l’arrivée de Mr Happi qui a été l’un des plus grands brigands de notre football. Moi je l’ai suivi dans une posture où il disait que lui il a fait ce qu’il avait faire pour soutenir notre football. Il a soutenu Mr Seidou? Il a dit non moi je l’ai soutenu parce que je pensais que […] Moi je vois des gens qui posent des actes […] Ce que Samuel fait n’est pas formel »

Abdouramane au micro de Afrik-Inform

Ainsi donc bien qu’ayant apporté son soutien à ces illustres dirigeant, Samuel Eto’o ne prend pas directement de decision au sein de la Fecafoot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *