André Onana “Fabrice Ondoa, je lui dois respect »

ANDRE-ONANA avec les Lions

ANDRE-ONANA avec les Lions

Dans une émission sur Radio Sport Info Ce 29 mai André Onana qui a répondu aux questions du célèbre journaliste Martin Camus Mimb. Avec assurance, le portier est revenu sur sa relation avec Fabrice Ondoa ainsi que le statut qui est désormais le sien au l’international.

Lire aussi: Les 50 meilleur joueurs de tous les temps de la Premier League

Alors que le Championnat Hollandais est l’un des premiers à avoir officialiser son arrêt a cause du danger liée au Coronavirus André Onana nous a parler à cœur ouvert ce matin, il a tout d’abord aborder son quotidien au vu de cet arrêt, de l’organisation mis en place par l’Ajax pour maintenir ses joueurs dans le travail : Je travaille en individuel et par petit groupe. Le club a mis en place un protocole qui fait que nous bossons tous les 2 jours par petit groupe. Dans mon équipe je suis avec Hakim Ziyech, Daley Blind et Quincy Promes. Je précise que le club garde le contrôle et le suivi de toutes ces séances grâce à des GPS qu’il a fait installer. Donc je peux vous confirmer que ça se passe très bien pour moi et que je ne suis pas encore en vacances.” nous dit le joueur avant de nous parler de son nouveau statut à l’international lui qui lors des derniers prix internationaux est cité parmi les dix meilleurs gardien de la planète chose qu’il attribut au seigneur et au travail malgré que cela ne l’a pas éloigné par moment d’attaques Raciste André essaye de relativiser : ” Pour ce qui est du racisme c’est mon quotidien surtout quand nous jouons à l’extérieur avec l’Ajax. J’entends des choses, je vois des choses…Mais heureusement j’ai décidé dans ma vie de ne pas m’attarder dessus. Ca va me freiner pour rien ! Ce fléau existe dans le football et il n’est pas prêt de finir.”

Dans cette interview le jeune gardien Camerounais de 24 ans a aussi abordé l’équipe nationale du Cameroun lui qui est en rude concurrence avec son cousin Fabrice Ondoa mais avec qui il possède une excellente relation : “Nous avons de très bons rapports. Tu l’as dit, Fabrice est d’abord mon cousin donc c’est la famille ! Ensuite, lui et moi on a suivi le même parcours de formation à la Fundesport et à Barcelone. D’ailleurs c’est Fabrice qui me tient la main quand j’arrive à Barcelone un an après lui. Enfin Fabrice Ondoa c’est mon aîné en âge donc je lui dois respect (Ondoa est né en 1995 et Onana en 1996 ndlr).Chaque fois qu’on se parle, on se rappelle toujours d’où on vient et on se dit qu’aujourd’hui les goals du pays sont gardés par la famille.” a t’il conclut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *